Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Pourquoi est-il si difficile parfois, d'être heureux ? Épidémie De Bonheur ...

Deux petits articles que j'ai trouvé sympa, ils posent des mots sur des ressentiments que l'on peut avoir, sans arriver à se l'expliquer ... et celà fait un bien fou !

Épidémie de bonheur, virus dangereux!

Une épidémie mondiale est en train de se propager à une allure vertigineuse. L’OMB (Organisation Mondiale du Bien-Etre) prévoit que des milliards d’individus seront contaminés dans les dix ans à venir.

Voici les symptômes de cette terrible maladie :

1 – Tendance à se laisser guider par son intuition personnelle plutôt
que d’agir sous la pression des peurs, idées reçues et conditionnements
du passé.

2 – Manque total d’intérêt pour juger les autres, se juger soi-même
et s’intéresser à tout ce qui engendre des conflits.

3 – Perte complète de la capacité à se faire du souci (ceci représente
l’un des symptômes les plus graves)

4 – Plaisir constant à apprécier les choses et les êtres tels qu’ils sont,
ce qui entraîne la disparition de l’habitude de vouloir changer les autres.

5 – Désir intense de se transformer soi-même pour gérer positivement
ses pensées, ses émotions, son corps physique, sa vie matérielle et son
environnement afin de développer sans cesse ses potentiels de santé,
de créativité et d’amour.

6 – Attaques répétées de sourire, ce sourire qui dit « merci » et donne
un sentiment d’unité et d’harmonie avec tout ce qui vit.

7 – Ouverture sans cesse croissante à l’esprit d’enfance, à la simplicité,
au rire et à la gaieté.

8 – Moments de plus en plus fréquents de communication consciente
avec son Âme, Non-duelle… Ëtre, ce qui donne un sentiment très
agréable de plénitude et de bonheur.

9 – Plaisir de se comporter en guérisseur qui apporte joie et lumière
plutôt qu’en critique ou en indifférent

10 – Capacité à vivre seul, en couple, en famille et en société dans
la fluidité et l’égalité, sans jouer ni les victimes, ni les bourreaux,
ni les sauveurs.

11 – Sentiment de se sentir responsable et heureux d’offrir au monde
ses rêves d’un futur abondant, harmonieux et pacifique.

12 – Acceptation totale de sa présence sur terre et volonté de choisir
à chaque instant, le beau,le bon, le vrai et le vivant.

Si vous voulez continuer à vivre dans la peur, la dépendance, les conflits, la maladie et le conformisme, évitez tout contact avec des personnes présentant ces symptômes.

Cette maladie est extrêmement contagieuse!

Si vous présentez déjà des symptômes, sachez que votre état est probablement irréversible.

Les traitements médicaux peuvent faire disparaître momentanément quelques symptômes mais ne peuvent s’opposer à la progression inéluctable du mal.

Aucun vaccin anti-bonheur n’existe.

Comme cette maladie du bonheur provoque une perte de la peur de mourir, qui est l’un des piliers centraux des croyances de la société matérialiste moderne, des troubles sociaux risquent de se produire, tels des grèves de l’esprit belliqueux et du besoin d’avoir raison, rassemblements de gens heureux pour chanter, danser et célébrer la vie, des cercles de partage et de guérison, des crises de fou rire et des séances de défoulement émotionnel collectives.

Christian Tal Schaeller

_________________________________________________________

Pourquoi est-ce si difficile d’être heureux ?

Les cinq obstacles à votre bonheur :

no 1 : Pour la survie de l’humanité, notre cerveau a été constitué d’un système d’autodéfense extrêmement rapide, alimenté par la peur.

no 2 : De nos sept émotions de base, six d’entre elles sont négatives, versus une seule qui est positive.

no 3 : Notre cerveau interprète ce qu’il ne connaît pas comme une menace plutôt qu’une opportunité.

no 4 : Nous baignons dans une culture de la peur. Les médias adorent la peur, car elle vend bien.

no 5 : La publicité nous infecte quotidiennement du virus anti-bonheur : Je serai heureux lorsque…

Quel est le point commun des ces cinq obstacles ?

La peur

Puisque la peur est l’ennemie numéro un du bonheur, vous devrez apprendre à éliminer toutes vos peurs, une a une. Bien qu’un minimum de peur soit nécessaire à notre survie, nous lui accordons une place beaucoup trop importante.

C’est, bien sûr, grâce à celle-ci que notre espèce a réussi à survivre à toutes les menaces de l’histoire de l’humanité. Imaginez les dangers encourus par l’homme aux différentes étapes de notre histoire humaine. Il y a seulement quelques décennies, pour se nourrir, nos ancêtres devaient – au risque de leur vie – partir plusieurs jours à la chasse aux sangliers, serpents ou aux ours; simplement armés de pierres, d’arcs ou de couteaux de chasse.

À l’époque médiévale, voyager d’une ville à l’autre s’effectuait à vos risques et périls. Le temps des cow-boys prêts à dégainer pour leur survie, n’est pas si loin derrière nous. Pour survivre, l’être humain devait absolument être constitué d’un système d’alarme extrêmement rapide. Bien qu’à notre époque nous soyons rarement en mode de survie, notre système de défense est trop souvent en fonction et court-circuite notre bonheur....

Maxime Gilbert