Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ne vous nettoyez pas les oreilles au coton tige !

J'aurais dû presque commencer par ça : vous parler d'un ennemi en tête de course : le coton tige, surtout sec, et le comble : tous les jours ou presque. Je me moque gentiment, je le faisais à une époque, 2/3 fois par semaine avec un coton tige mouillé, avec l'impression d'avoir les oreilles propres.

Je ne rentre pas dans les détails, mais avec le coton tige, surtout sec, vous raclez et enlevez hardiment la cire protectrice contenue dans l'oreille, le cérumen. Le cérumen - entre autre - lubrifie le conduit auditif, permet l’adhésion des poussières, entretient la souplesse du tympan... Des petits cils tapissent le conduit auditif (grosso modo), ils sont là pour évacuer la cire bien tranquillement. En se "cotontigeant" fréquemment, on finit même par arracher ces pauvres cils!

Alors qu'il suffit de nettoyer cette cire d'oreille lors de la douche, en laissant couler lentement de l'eau dans chacune des oreilles : 2 ou 3 fois par semaine suffisent en principe. Avec un doigt, on peut ensuite nettoyer le cérumen au niveau de la sortie du conduit auditif. Évacuez bien l'eau restée dans les oreilles en penchant la tête de côté pour faire sortir l'eau par gravité (poids). Le cou doit être détendu et doit rester dans l'axe du corps pour une évacuation efficace : penchez le corps en même temps si nécessaire. Celà semble scabreux, mais avec un peu de bonnes habitudes ...

Je n'ai plus de torticolis depuis que je me suis sevrée de coton tige. Je fragilisais l'intérieur de mes oreilles et, sans ma cire protectrice, le froid faisait facilement son oeuvre, tout comme les virus (ou autres OVNIS) présents dans l'air.

Au début de ce nouveau régime, vos oreilles vont se sentir un peu plus à l'humide que d'habitude, et surtout, il faut le temps que se reconstituent et repoussent vos petits cils (hé oui...). Cette gêne va durer quelques jours. Couvrez vos oreilles en cas de gros froid, le temps que le cils reviennent et que la cire fasse à nouveau son oeuvre de rempart.

Une fois par 15 ou 30 jours, vous pouvez craquer et vous cotontiger avec l'outil bien mouillé, et tout doucement, histoire de se grattouiller un peu le conduit auriculaire. Ça fait trop du bien !

Je fais rapidement ce petit "aparté" et achèverai l'article plus tard si nécessaire.

Portez-vous bien !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :