Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A propos de la Vitamine C (acide L-ascorbique)

REMARQUES :

- La vitamine C n'acidifie pas l'organisme.
- Il faut l'acheter 100% naturelle (voir ci après).
- On doit la prendre à 18h, son assimilation est ainsi optimale, elle n'empêche pas de dormir quand elle est naturelle.
- Pour acheter votre vitamine C , je vous indique un lien plus bas chez ConsomActeurs. Émanant des magasins bio Satoriz (voir lien ci-après), extrait résumé: "Dans un comprimé de taille raisonnable (2 grammes), on ne peut pas intégrer plus de 120 mg de vitamine C extraite de la cerise acérole, c’est techniquement impossible… Qu’à cela ne tienne, les fabricants ont pris l’habitude, depuis plusieurs décennies, de rajouter la vitamine C manquante sous une forme synthétique, afin d'arriver à 500 mg de vit C dans un comprimé, qui est supposé n’en contenir que de la naturelle" http://www.satoriz.fr/satoriz/lacerola-petite-merveilleet-belles-embrouilles/

Où trouver la Vitamine C naturellement ?

La Vitamine C, ou acide L-ascorbique, est une molécule antioxydante. Elle est, par exemple, le plus important capteur de radicaux libres: les vitamines et minéraux protègent contre les radicaux libres. Les radicaux libres sont des molécules très réactionnelles qui, quand elles se reproduisent en grandes quantités (par exemple en cas de stress), sont nuisibles aux cellules du corps.

La Vitamine C nous protège contre diverses circonstances nuisibles, par exemple le stress, la pollution de l'air, les infections bactériennes ou virales et la lumière solaire trop vive.

Les végétaux, exposés au soleil, ont absolument besoin de Vitamine C pour survivre.

Elle est présente dans les légumes (poivron rouge et vert cru, persil frais), dans les fruits: les kiwis ou le cassis, dont les agrumes (orange, citron, pamplemousse).

La Vitamine C est un remède anti-stress universel (les animaux stressés produisent de la Vitamine C supplémentaire pour se défendre contre ce stress, elle ferait également partie du système immunitaire des animaux). Même fonction que dans le règne végétal.

__________________________________________________________________

Où acheter la Vitamine C 100% naturelle (non synthétique)?

-En magasins bio Satoriz ou Biocoop.
-Surtout pas en Pharmacie (synthétique).
-Par Internet, 3 adresses, les consomActeurs (magasin à Paris) l'idéal en mon sens (vitamine en poudre, qualité parfaite et format économique):
http://www.consomacteurs.com/sante-bien-etre/complements-alimentaires/vitamine-c---acide-l-ascorbique.htm

http://www.sfb.fr/offre-acerola-bio-1000-sfb-3-x-60-cpres.ht

http://www.la-vie-naturelle.com/fre/2/acerola-bio-1000-lot-de-4

Une supplémentation est très conseillée,

... malheureusement rarement prescrite par votre médecin généraliste (ou alors de la vitamine synthétique)... mais lui, en prend, pour sa bonne santé... Voici:

Si nous prenons une dose importante de Vitamine C, notre corps peut produire l'interféron (A*) qui résiste au virus avec lequel nous sommes infectés. La nature elle-même résiste donc au virus, à condition qu'il y ait assez de Vitamine C dans le corps.

La Vitamine C, le remède anti-virus (rhume, grippe) par excellence !

La Vitamine C est indispensable au système immunitaire. Elle augmente l'activité des globules blancs, ce qui contribue à la lutte contre les infections. Elle stimule la production d'anticorps. Aussi la Vitamine C (ainsi que le zinc) est-elle efficace contre les allergies.

Quand nous sommes malades et que nous prenons de la Vitamine C supplémentaire, notre urine contient moins de Vitamine C que quand nous sommes en pleine forme: cela démontre que la Vitamine C supplémentaire n'est pas toujours, ni toute, éliminée dans l'urine. Apparemment, quand nous sommes malades, notre corps a besoin de cette vitamine en plus forte dose. Ceci est confirmé par le conseil de prendre de la Vitamine C supplémentaire en hiver et en cas de maladies. Et l'efficacité de ce principe a été démontré ! Les personnes qui souffrent d'une maladie grave supportent plus de Vitamine C que les personnes en bonne santé, "supportent" dans le sens "tolérance intestinale" expliqué un peu plus bas.

Malheureusement la quantité de Vitamine C qu'il nous faut pour nous protéger contre n'importe quelle sorte de stress est encore contestée. Une orange par jour ne suffit pas. Celle-ci contient environ 50 mg de Vitamine C, une quantité qui suffit tout juste pour ne pas attraper le scorbut (pour un dosage de 10 g il faudrait 200 oranges !). Linus Pauling, qui a remporté deux fois le prix Nobel, conseille aux personnes en bonne santé au moins 3 g de Vitamine C par jour. Et en cas de stress ou de maladies, les 3 g ne suffisent pas. Dans ce cas-là nous devons prendre 10 ou même 30 g.

Fixez votre besoin de Vitamine C à l'aide de la "tolérance intestinale" ! Explications :

On entend dire souvent que la Vitamine C en forte dose est éliminée dans l'urine. Ce n'est pas tout à fait vrai. En premier lieu il faut que le corps s'habitue aux fortes doses et qu'un nouvel équilibre s'établisse. Le corps n'absorbe que les vitamines dont il a besoin. Quand le nouvel équilibre s'est établi, vous perdrez toujours de la Vitamine C, mais beaucoup moins que la quantité prise. De plus la Vitamine C rend acide l'urine, ce qui est bon pour le corps (elle n'acidifie pas l'organisme). On peut profiter de cet effet en cas d'une inflammation de la vessie : la bactérie en question ne survit pas dans un environnement acide.

La Vitamine C est un remède efficace et sans danger. Dr. Robert Cathcart est un médecin orthomoléculaire qui a réalisé de nombreuses expériences au cours desquelles de la Vitamine C est administrée en forte dose. Il donne à ses patients autant de Vitamine C qu'ils en supportent. Il mesure cette quantité à l'aide de la "tolérance intestinale". Il augmente très progressivement les doses de Vitamine C jusqu'à l'apparition de ballonnements, puis de diarrhée. A ce moment-là il suffit de réduire la dose juste au-dessous de ce seuil de malabsorption digestive. Ainsi on atteint la capacité d'absorption maximale et spécifique du sujet. Dr. Robert Cathcart part de l'idée que le corps n'absorbe que la Vitamine C dont il a besoin. Si l'homme prend plus de Vitamine C, la vitamine reste dans les intestins, elle absorbe l'humidité et la personne en question attrape la diarrhée. C'est le principe que Robert Cathcart a appelé la "tolérance intestinale".

Même en cas de maladies moins graves ce principe est valable et chacun peut en faire l'expérience. Si vous sentez qu'un rhume ou une grippe apparaisse, augmentez la dose de Vitamine C. Par exemple, commencez par 2 g de Vitamine C toutes les 30 minutes et continuez jusqu'au moment où les intestins commencent à gargouiller. Baissez la dose et faites attention à ce que vous n'attrapiez pas la diarrhée. Peut-être ceci vous semble compliqué, mais il s'est avéré qu'en pratique ce principe est très facile à appliquer. Vous verrez que le rhume ou la grippe ne se manifestera que légèrement ou ne se manifestera pas du tout.

__________________________________________________________________

Quelques explications supplémentaires:

Les primates, dont l’homme, sont, avec les cobayes et chauve-souris, les seuls mammifères à avoir perdu la capacité de synthétiser par eux mêmes la vitamine C (les autres mammifères en « produisent »). La perte de cette capacité serait comparable à une maladie génétique dominante qui touche l’humanité entière. Nous avons perdu l'enzyme qui aide le corps à transformer le glucose en Vitamine C.

Pauling en a conclu que notre alimentation est loin de nous fournir toute la vitamine C dont un mammifère à besoin, et il préconisa donc, pour une meilleure santé, d’en augmenter chaque jour notre consommation par une supplémentation extérieure et conséquente.

Jugez plutôt :

dans un premier temps, il conseilla de prendre quotidiennement un gramme de vitamine C par jour, soit aux alentours de dix fois les apports officiellement recommandés. Le bénéfice qu’on en retirerait serait de dynamiser l’organisme et de raccourcir la durée des rhumes. Puis il se risqua à proposer des doses encore supérieures, jusqu’à trente grammes par jour, pour les personnes atteintes de cancer. Sans prétendre à les guérir, il disait pouvoir ainsi les maintenir en vie beaucoup plus longtemps.

Même à des doses extravagantes, la vitamine C ne peut pas être toxique. Certains ont pourtant reproché à ces dosages le fait qu’ils puissent être à l’origine de calculs rénaux. Là encore, études : ça ne semble pas se vérifier. D’autres signalent qu’ils sont excitants : pas si sûr, on prétend même que les fortes doses de vitamine C sont favorables au sommeil lorsque l’organisme s’y est habitué… Beaucoup enfin insistent sur le fait que ces méga doses sont inutiles, puisque très vite éliminées par les reins : faux rétorquent quelques spécialistes ; on les retrouve effectivement dans les urines, mais sous une forme oxydée, signe que la vitamine C a bien joué son rôle dans l’organisme. Bref, chacun son point de vue et vous avez certainement déjà eu l’occasion de vous forger le vôtre. Mais il y a encore une question qui se pose, et celle-ci est la première qui soit directement liée à nos préoccupations du jour : cette supplémentation en vitamine C peut-elle être naturelle ? Et si oui, la forme naturelle est-elle meilleure que la forme synthétique ?

Compléments d'information :

Un exemple, celui d'une hôtesse de l'air... qui a remarqué qu'elle supportait beaucoup plus (quantité définie en suivant le principe de la "tolérance intestinale") de Vitamine C quand elle était au travail que quand elle était chez elle. Le travail d'une hôtesse de l'air est stressant, surtout pendant les vols intercontinentaux. On est sujet au décalage horaire, et plus on s'élève plus on est exposé à une radioactivité élevé, à un champ électromagnétique perturbé (par suite des moteurs à réaction) et à une atmosphère artificielle dans l'avion. De plus, pour beaucoup de gens un voyage par avion est un événement important. Et qui entraîne du stress (par exemple l'adieu de sa famille, une transaction importante ou même la phobie de l'avion). Somme toute, ce sont des circonstances stressantes qui nécessitent de la Vitamine C supplémentaire. Aussi la dose plus forte est-elle justifiée. L'expérience de l'hôtesse de l'air précitée nous a montré que pendant le vol elle supportait 15 g, tandis que normalement elle ne supportait que 3 g.

A première vue on dirait que le stress et les allergies ne sont pas liés. Sauf que les deux phénomènes sont assez fréquents ces derniers temps. Mais à la réflexion le stress et les allergies sont plus liés que l'on ne pense. Les deux phénomènes trouvent leur origine dans l'immunité. Des substances chimiques dans l'air, une visite au dentiste, des tensions au travail ou dans la famille, un voyage en avion, une radiographie, les pesticides dans les fruits et légumes, sont des conditions stressantes. Quand une personne vit dans des conditions stressantes, le corps s'adapte. Mais à la longue l'immunité s'affaiblit et le corps est sensible aux petites quantités de certaines substances. Ce sont les allergies. Aussi les conditions stressantes ne provoquent pas seulement le stress, mais aussi les allergies. De nos jours c'est un phénomène très fréquent. Un seul remède la Vitamine C !

(A*)Peut-être vous rappelez vous qu'on lança un nouveau remède contre la grippe dans les années 70. C'était l'interféron. Ces interférons résisteraient au virus qui cause la grippe. Hélas, ces interférons ont disparu parce qu'ils étaient toxiques, trop chers et qu'ils ne fonctionnaient pas. C'est que le virus était malin au point de se transformer lorsqu'il était attaqué par un interféron. Alors, il fallait produire un autre interféron. Puis la procédure se répétait, ce n'était pas une bonne solution.

Sources:

http://vitamine-c-fr.com/unevitaminespeciale.htm

http://www.satoriz.fr/satoriz/lacerola-petite-merveilleet-belles-embrouilles/

Portez-vous bien!

Voir les commentaires

Pourquoi les vaccins sont inefficaces et même, baissent notre immunité?

Une vidéo généraliste, carrée, claire et passionnante!

Je vous en supplie, prenez 21 minutes pour écouter ça, à propos des conséquences de la vaccination standardisée, aux additifs dangereux. Sans parler du fait qu'un vaccin baisse notre immunité et nous rende malade (ou mort!), alors que les personnes non vaccinées sont en pleine forme! De plus, vacciner un bébé est une immense aberration et un véritable empoisonnement, les handicapés et décès précoces abondent suite à une vaccination standardisée (pourtant, nous sommes tous différents!). Dans les pays pauvres, l'hygiène résout la majorité des problèmes de santé de leurs habitants. Mais vacciner enrichit certains lobbies, les politiques sont financés par ces lobbies, les journalistes se taisent et ne passeraient pas, de toute façon, à la TV. Les éminents professeurs et docteurs qui dénoncent les catastrophes suite aux vaccinations sont également muselés et impuissants malgré les nombreuses études officielles déjà abouties (idem pour les OGM).

.

Seul le fait de bien s'informer, aux bonnes sources (objectives et non achetées!), nous, simples citoyens, fera que d'ici 20 ans, la vaccination sera mise au ban de la société, alors que tant de victimes, déjà, seront handicapées ou mortes suite à un empoisonnement aux vaccins.

Prenez 21 minutes de votre vie pour écouter un médecin avisé. C'est très bien expliqué:

http://expovaccins.over-blog.com/2014/08/un-medecin-synthetise-l-essentiel-a-savoir-sur-les-vaccins.html

Un autre lien vous expliquant Comment les vaccins peuvent endommager notre système immunitaire : http://www.initiativecitoyenne.be/article-comment-les-vaccins-endommagent-le-systeme-immunitaire-124987772.html

Le vaccin anti-tétanos: http://www.lelibrepenseur.org/2014/10/10/un-couple-poursuivi-pour-avoir-refuse-de-faire-vacciner-ses-enfants/

Un document sur la vaccination anti-polio, et la production à grande échelle qui a obligé le massacre de nombreux singes et les conséquences sur le Sida, preuves à l'appui: l'éradication de la polio aurait 'fabriqué' le Sida: https://www.youtube.com/watch?v=fUA5Jvfi7V4&feature=player_embedded

Voir les commentaires