Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sylvie SIMON "Chlorure de magnésium"

J'ai inclus cette info dans l'article: Changement de saison: le moment de faire une cure de 7 jours (*).

Le chlorure de magnésium est réservé à ceux qui n’ont pas d’insuffisance rénale.
L'idéal est le NIGARI (Biocoop par exemple): Le composant principal du nigari est le chlorure de magnésium (environ 85 %). Le nigari - qui n'est pas une algue -contient un peu de chlorure de sodium (sel), du sulfate de magnésium et d'autres traces minérales.

Pas d’abus, il a tendance à acidifier l'organisme, faites des cures trimestrielle à chaque changement de saison, durant 7 jours (donc 4 fois par an) si besoin, au maximum, en général.

Pour parfaire son taux journalier de magnésium (nous manquons plus de magnésium que de calcium, dans nos sociétés modernes), il suffit de manger ENVIRON 6 amandes (bio) chaque matin au lever. On peut ainsi souvent se passer des cure pré-citées.

.

Voici :

Tétanos: L’enseignement médical nous prévient que la maladie succède à une plaie profonde, souillée de terre ou à une brûlure profonde. Mais il existe des tétanos en l’absence de plaie. Quant au tétanos néonatal qui atteint le nouveau-né essentiellement dans les pays pauvres, il est dû au manque d’hygiène ombilicale à la naissance.

Il semblerait que le tétanos, comme la diphtérie, soit une conséquence d’un manque de magnésium.
Il faut savoir que les traitements non officiels reposent sur le chlorure de magnésium dont on connaît l’efficacité dans les états infectieux (diphtérie, tétanos, polio) grâce aux travaux du Dr Neveu et du Pr Delbet. Nicolas Neveu avait rédigé un rapport sur les guérisons qu’il avait obtenues chez des personnes atteintes de diphtérie. Pierre Delbet voulut présenter ce rapport à l’Académie de médecine, mais il se heurta à une opposition farouche de la part du corps médical. C’est dans une lettre adressée au Dr Neveu en date du 16 novembre 1944 qu’il révèle : «La publication de ma communication du 20 juin est définitivement refusée. Le Conseil de l’académie a trouvé, après 6 mois de réflexion, l’argument suivant : en faisant connaître un nouveau traitement de la diphtérie on empêcherait les vaccinations et l’intérêt général est de généraliser ces vaccinations. »
Il ressort de ce rapport que l’Académie de médecine a décidé délibérément d’étouffer un traitement qui aurait pu sauver des milliers de vies, mais qui aurait risqué de concurrencer les vaccins.
Les cahiers de biothérapie (n° 39, septembre 1973) ont publié les résultats des docteurs Fumeron et Neveu, confirmés par le Dr Chevreuil, de Nantes, et concernant des personnes atteintes de tétanos et considérées comme perdues : ils ont obtenu des résultats spectaculaires en injectant 5 grammes de chlorure de magnésium dans 20 cm3 de sérum physiologique par voie intraveineuse.
Selon l’OMS, le taux d’anticorps (ou antitoxine) de 0,01 UI/ml est considéré comme protecteur. Mais la présence d’anticorps n’est pas une garantie de sécurité, aussi impose-t-on des rappels tous les cinq ans aux enfants et tous les dix ans aux adultes pour « assurer » la restauration de l’immunité. Or, dans le journal médical Neurology (t. 42, 1992), Crone et Rider citent le cas d’un patient âgé de 29 ans atteint d’un tétanos sévère alors qu’il avait été hyper-immunisé en vue de produire une immunoglobuline antitétanique. Son taux d’anticorps était de 3 300 fois le taux considéré comme protecteur.
De même, en 1991 à l’hôpital de Dar es-Salaam, en Tanzanie, sur 10 cas de tétanos chez les nouveau-nés, 9 mères avaient des taux d’anticorps suffisants pour protéger le bébé (jusqu’à 400 fois le taux protecteur).
En août 1987, l’Unicef a acheté 4,3 milliards de doses en quinze ans sans faire baisser le moins du monde l’incidence de la maladie.

(*) Extrait sur le Chlorure de Magnésium:

BRÛLURES - PLAIES INFECTÉES, Chlorure de Magnésium
20 gr/litre - maintenir en permanence un pansement humide.
La douleur cesse immédiatement, le poil repousse sur du troisième degré. Source: http://www.micheldogna.fr/best-of-produits-naturo-article-6-20-110.html


__________________________________________________________

Prenez le temps de lire cet article un peu long, mais beaucoup plus complet car de nombreuses formes de magnésium existent et le chlorure de magnésium seul ne fait pas tout: http://conscience-et-sante.com/magnesium-le-secret/ -> A lire aussi (moins long) sur le sulfate de magnésium: http://conscience-et-sante.com/le-sulfate-de-magnesium/

Voir les commentaires

A propos de l'industrie pharmaceutique vendeuse de médicaments chimiques

J'avais promis il y a quelques temps, de vous informer sur les dessous et la réalité de la vaccination...

J'aimerais vraiment pouvoir vous affirmer le contraire, je n'en reviens pas moi-même: même nos vies et notre santé font partie de l'obsolescence programmée... Pourtant, au départ, de bonnes intentions humaines ont voulu aider à soigner les autres ! Comment ont ils pu en arriver là : faire croire, à l'heure actuelle que l'on nous veut du bien, que l'on nous veut en bonne santé ? L'industrie pharmaceutique nous trompe, se fiche bien de notre santé, nous vaccine pour nous rendre malade et ainsi vendre encore plus de médicaments, inefficaces ou dangereux, je n'exagère pas. Et plus c'est gros, plus ça passe. Ils sont, de plus, en train de piller notre Sécurité Sociale. Les victimes: des bébés, des malades, des gens âgés, qui sont, certains, en pleine forme. La peur fait vendre, on invente constamment de nouvelles maladies pour commercialiser encore de 'fabuleux' produits, de plus en plus onéreux. Voici qq vidéos, que vous pouvez juste écouter d'ailleurs, et qq articles:

1 - Si vous disposez de 8 minutes, en faisant la cuisine, en étendant le linge, en vous rasant... écoutez cette vidéo édifiante, de Corinne LALO qui a écrit "Le livre noir du médicament". Elle nous fait nous rappeler les nombreuses victimes de cet énorme tiroir caisse qu'est la pharmacie chimique et moderne. http://www.agoravox.tv/actualites/sante/article/le-livre-noir-du-medicament-de-40555

2 - A propos de la vaccination des français. Pour les bébés, 3 vaccins sont obligatoires mais ils ne sont plus disponibles seuls: vous êtes "obligé" d'acheter un cocktail d'au moins 5 ou 6 vaccins, voire plus, et en tant que parents, vous n'êtes même pas informés ! Vous êtes en droit, parents, de refuser ces vaccinations forcées, uniquement organisées pour le business. 5 minutes : http://www.youtube.com/watch?v=WumvLM7ilLk

3 - A propos de la vaccination, utilisée comme arme biologique en Afrique, pour mater les populations qui possèdent des terres riches et qui sont difficiles à soumettre : c'est la méthode pour conquérir ainsi des territoires et engranger des profits considérables, à tous les niveaux (recherche et vente des "médicaments", 23 minutes: http://www.youtube.com/watch?v=eZnkaR7fBv8 . Ce document est bourré de preuves flagrantes des buts réels de ces bienfaiteurs richissimes.

4 - Sylvie Simon vous donne son point de vue sur le système médical en France, en 18 min http://www.dailymotion.com/video/x13irq4_sylvie-simon-le-lobbying-et-la-peur_webcam

5 - Allez voir cet article : http://www.wikistrike.com/article-comment-fonctionne-la-medecine-officielle-120240719.html

Et encore celui-là : http://www.wikistrike.com/article-la-tres-longue-liste-des-medicaments-contenant-de-l-aspartame-120258499.html

Sans commentaire.

Il va sans dire que les massages ne sont que de la poudre de Perlimpinpin pour les géants du médicaments, tout comme les plantes entièrement inutiles, alors que ces mêmes 'rois du médoct' volent le savoir médicinal des Indigènes proches de la Nature, par exemple. Pour ces grosses firmes, les médicaments efficaces sont peu rentables financièrement. Ces Lobbies cherchent à faire interdire les Huiles Essentielles à la vente publique, trop efficaces et qui les empêchent de faire encore plus de chiffre. Même pour l’État français, il est important de préserver les intérêts économiques de telles firmes. Car le pire est lorsque nos politiques se font complices. L'enseignement en 'médecine' pour nos docteurs est complice également (ou victime car tributaire du pouvoir, ou laxiste ?). Par exemple, il n'y a aucun cours sur la vaccination ! Erreur, hasard, volonté, paresse ?

N'oublions jamais que la Lavande, le Laurier, le Thym, le Niaouli, le Citron, la Sauge ... etc etc ... sont nos véritables alliés pour une bonne santé, qui renforcent notre organisme au lieu de l'affaiblir comme la plupart des médications modernes (comme les antibiotiques contre les bactéries par exemple). Sans parler des additifs dangereux rajoutés dans de nombreux médicaments chimiques.

J'aborderai bientôt le sujet de l'argent colloïdal, oublié depuis l'avènement des antibiotiques dans les années 1930, quand j'aurai réuni suffisamment d'informations sur le sujet et vérifié mes infos avec des professionnels de la santé reconnus.

Pourquoi adhérer à l'anti-nature ? Se pose t-on la question, d'ailleurs ?

Pour votre santé, soi-disant, on vous interdit le soleil, les graisses, l'apéro ou un bon petit vin rouge (*), on préfère vous donner des fortifiants fabriqués par des labos croqueurs d'argent... allez, stop les blablas.

Portez-vous bien ! Merci aux anciens (et aux autres) qui nous transmettent encore leurs "petits trucs" si simples et tellement censés !

(*) Tout abus de quoi que ce soit est à éviter, surtout de façon régulière, automatique (non maîtrisable). Et particulièrement lorsque l'on sent que ce 'trop' nous fait du mal, ainsi qu'à notre entourage. Pour les Huiles Essentielles, certaines ont une partie toxique et doivent être utilisées avec parcimonie et sur de courtes durées (par exemple, une semaine par mois ou par trimestre) : demander conseil à un herboriste ou un aromathérapeute, certains pharmaciens sont également spécialistes des plantes.

Voir les commentaires

Grâce au seul BICARBONATE DE SOUDE, un héritage de nos grands-mères...

ENTRETIEN DE LA MAISON, DE LA VAISSELLE ET DU LINGE
HY
GIÈNE CORPORELLE
CUISINE - JARDIN - VOITURE - ANIMAUX - B
RICOLAGE

Source : http://www.monbicarbonate.fr/wp-content/uploads/Mini-Guide-Express-de-la-Compagnie-du-Bicarbonate.pdf

Le bicarbonate de sodium est biodégradable et n'est pas toxique pour l'environnement et la santé. Ne pas surdoser les quantités indiquées.

Il perd du dioxyde de carbone à 50 °C, est converti en carbonate de sodium à 100 °C. D'où la nécessité de parfois faire bouillir (plus loin).


Lessive sauf sur la laine et la soie
- lessive et désodorisation du linge : 1 cuillère à soupe (15 g) en plus de la lessive habituelle. Permet de réduire la dose de lessive de moitié.
- Désodorisation du bac à linge sale : saupoudrer sur les habits en attente, puis laver tel que.
- Prélavage (cols, manches, tâches...) : pulvériser de l’eau bicarbonatée (2 cuillères à soupe soit 30 g par litre d’eau).

Contre les allergènes d’acariens et de moisissures
. Saupoudrer les matelas, tapis, moquettes avec env. 20 g de bicarbonate (4 cuillères à café) par mètre carré,
. brosser pour faire pénétrer et laisser agir 2 heures minimum,
. aspirer.

Lave-vaiselle
2 cuillères à café (10 g) par lavage permettent de diviser la dose de produit de lavage par 2.

Nettoyage des surfaces difficiles
- Calcaire, vitres de four et insert, feutre et crayon, traces de doigts : Saupoudrer le bicarbonate sur une éponge humide, frotter. Combiner éventuellement avec le vinaigre blanc (calcaire et divers).
- Terrasse (tâches de graisse) : Frotter à sec avec le bicarbonate.
- Nettoyer les casseroles, poêles et plats brulés : 1 cuillère à soupe par litre d’eau, laisser reposer au moins deux heures. Si nécessaire, faire bouillir.

Désodorisation
- De la poubelle : saupoudrer au fond.
- Du réfrigérateur : 200 g (1 verre) en poudre dans une coupelle à changer tous les 3 mois.

Soins de la bouche et des dents
- Pour des dents plus blanches : saupoudrer la brosse à dents humide, ajouter le dentifrice. 1 à 2 fois/semaine.
- Pour rafraîchir l’haleine : diluer 1 cuillère à café dans un verre d’eau tiède. Se rincer la bouche 2 à 3 mn. Utilisable aussi en gargarismes.
- Hygiène des appareils dentaires et des brosses à dents : diluer 1 cuillère à café dans un verre d’eau tiède. Laisser tremper de 2 à 8 heures. Rincer.

Déodorant corporel
. Bains de pieds : 1 cuillère à soupe par litre d’eau. Possible en pulvérisation.
. Sous les bras : sur le bout des doigts humidifiés, masser doucement.
. Dans les chaussures : saupoudrer, secouer, laisser agir au moins une nuit.

Soins de la peau

Truc de Grand-mère : contre les boutons de fièvre. Appliquez un peu de bicarbonate de soude humide (pour que ça colle) sur le bouton, celà agit de suite ou dans l'heure.
- En gommage (peeling) : faire une pâte avec 3 cuillères à café de bicarbonate et 1 cuillère à café d’eau. Masser doucement, rincer. En cas de peau sèche, appliquer une crème hydratante.
- Bain apaisant pour bébés et adultes (irritations, démangeaisons, piqûres, coups de soleil...) : 100 g (½ verre) dilués dans une baignoire d’eau tiède (80 l env.) Peut s’utiliser également en compresses.

Pâtisseries
- Alléger et faire lever les pâtisseries : 2 à 3 cuillères à café (10-15 g) pour 100 g de farine. Mélanger à la farine ou diluer dans l’eau ou le lait.

Viandes
- Attendrir les viandes (avant cuisson) : saupoudrer de bicarbonate, mettre au frais 2 heures, rincer.

Fruits et légumes
- Laver les fruits et légumes en profondeur (résidus de pesticides, terre, petits insectes...) : diluer 1 cuillère à café par litre d’eau de lavage. Laisser tremper au moins 5 minutes. Rincer.
- Neutraliser l’acidité (confitures et gelées d’agrumes, rhubarbe, groseilles, sauces tomates...) : une ou deux pincées en cours de cuisson. Permet de réduire les doses de sucre.

Légumes secs (Évite maux de ventre et flatulences)
- Trempage : 1 cuillère à soupe (15 g) par litre d’eau.
- Cuisson : 1 cuillère à café (5 g) pour 2 litres d’eau.

Oeufs
- Omelette : Une pincée par œuf avant de battre (pour la rendre plus légère).
- Oeufs en neige : Une pincée par blanc avant de battre (texture plus ferme).

Jardin
- Lutter contre l’oïdium (moisissures des rosiers, vignes, tomates) : pulvériser uniformément de l’eau bicarbonatée, 1cuillère à café (5 g) par litre. Renouveler toutes les semaines et après la pluie.
- Prolonger les fleurs coupées : ½ cuillère à café (2-3 g) par litre d’eau du vase.
- Désherber les allées en gravier, entre les dalles : saupoudrer en évitant la pelouse.

Voiture
- Surfaces difficiles (optiques, jantes, moteur...) : pré-laver avec de l’eau bicarbonatée (1 cuillère à café par litre d’eau chaude). Laisser agir 5 mn puis frotter si nécessaire avec du bicarbonate en poudre.
- Sièges et banquette : saupoudrer de bicarbonate, faire pénétrer, laisser agir 15 mn minimum, aspirer.
- Cendrier : laisser une couche de bicarbonate au fonds pour absorber les odeurs.

Animaux
- Paniers du chien ou du chat : saupoudrer le fond pour décourager les parasites et désodoriser.
- Désodoriser et prolonger la litière du chat : une couche de bicarbonate au fond du bac
- Désodoriser et nettoyer l’urine et les déjections : 1 cuillère à soupe par litre d’eau chaude (possible aussi en pulvérisation, 3 cuillères à soupe par litre).
- Sur le tapis, la moquette, le canapé : saupoudrer et laisser agir 2 heures, puis aspirer.
- Shampoing désodorisant : ajouter une à deux cuillères à café au shampoing (s’emploie aussi en shampoing sec)

Bricolage
- Lessivage avant peinture : 1 cuillère à soupe par litre d’eau chaude.

Voir les commentaires

MALADIE DE LYME (BORRÉLIOSE), LE SCANDALE DE L'INTERDICTION DU "Tic Tox". EN 3 PARTIES. COMMENT/OÙ VOUS PROCURER LE TIC TOX.

Liens qui traitent de la maladie de Lyme (Borréliose) sur ce site: 

1. TRAITEMENT AROMATIC. LABORATOIRE JEMA D'ALBERTVILLE

2. COMPOSITION APPROXIMATIVE DU TIC TOX (ET DE L'AROMATIC)

3. MALADIE DE LYME (BORRÉLIOSE), LE SCANDALE DE L'INTERDICTION DU "TIC TOX". EN 3 PARTIES. COMMENT/OÙ VOUS PROCURER LE TIC TOX.

MALADIE DE LYME (BORRÉLIOSE), COMMENT et OÙ ACHETER LE TIC TOX. INFORMATION IMPORTANTE:

Un client, masseur kinésithérapeute/ostéopathe (et Médecine
Chinoise), m'a informé récemment d'un traitement naturel contre
la maladie de Lyme, l'AROMATIC, homologué depuis fin 2010:
A long terme, le problème du Tic Tox est sa toxicité (Sauge
Officinale, Origan Compact...). Or, voici quelques informations
sur le produit d'aromathérapie qu'un médecin a mis au point pour
soigner la maladie de Lyme. Il est encore autorisé à la
commercialisation, je viens de les appeler.
L'essai thérapeutique étant concluant, le produit a obtenu son
homologation le 30 septembre 2010 et il est commercialisé depuis
le 14 novembre (Plus tôt que prévu finalement).
Le produit s'appelle AROMATIC. Il est vendu par le laboratoire
Jema/BJHSA d'Albertville au tarif de 31 euros pour un flacon
de 30 ml (prix actuel).
Voici le protocole Standard POUR UNE PERSONNE ADULTE. Je précise
"Standard" car il peut varier en fonction de l'ancienneté de la
maladie et de la sévérité des troubles.
Traitement AROMATIC. Laboratoire Jema d'Albertville 
Les produits HEPAT, DRAINE HEPAT, AROMABASE et AROMATIC proviennent du :
Laboratoire JEMA BJHSA - Alpinessences
627, Chemin de la Charrette, BP 65
73209 Albertville
Tél : 04 79 37 02 14
info@alpinessences.com
La labellisation BIO est effective depuis janvier 2011.
Pour commander l'AROMATIC, vous devez appeler (pas de commande
par internet).
Des traitements combinent homéopathie et Aromatic, soulageant
de nombreuses personnes; vous pouvez consulter un spécialiste.
Des témoignages intéressants sont visibles sur le forum de S.O.S.Lyme

http://www.sos-lyme.com/forum/viewtopic.php?f=7&t=19

.
Maintenant le plan de cet article en 3 parties:

I - Un simple copié/collé, pour l'instant, d'un article découvert sur un site...

II - Un site (2 en fait) avec une victime qui témoigne et livre réflexions et remèdes.

III - Mes recherches personnelles (produits naturels).

1- Le chlorure de mag>gnésium et l'argileg>

2-g> Les Huiles Essentielles

3- L'alimentation et l'hygiène de vie, quelques pistes

Ensuite, par rapport aux tests de dépistage fiables, veuillez lire un peu plus bas.

En conclusion, un article de Sylve Simon proposé par L'ASSOCIATION KOKOPELLI (lien: http://www.kokopelli-blog.org/?p=1833)

INTRO

Symptômes de la maladie de Lyme : douleurs physiqueng>s profondes (et douleurs articulaires coudes/genoux) , "coups de couttrong>eau" dans le cœur, dépritrong>me, insomnies, rong>amaigrissement, pertes de mémoire...etc... Si au cours de nombreuses et diverses analyses, votre médecin vous affirme que vous n'avez rien, vous avez peut-être la maladie le Lyme, sans être alarmiste surtout (la peur est un bon vendeur), le fait étant que l'on peut tomber malade jusqu'à 30 ans après une piqûre contaminante. La fibromyalgie est parfois confondue avec la maladie de Lyme, les symptômes se ressemblent.

Je précise que je fais évoluer cet article au fur et à mesure de mes propres recherches et trouvailles.

Aujourd'hui le 13 septembre, par exemple, voici l'adresse pour vous procurer le Tic Tox en Allemagne, pas loin de Strasbourg en France. Pour un coup de téléphone, précisez que vous appelez de la France, une dame connaissant notre langue pourra vous parler. J'ai obtenu ces précieux renseignements grâce à une maman qui se procure du TicTox dans cette pharmacie, pour son fils. Le lien se trouve en cherchant la pharmacie Hanauerland apotheke sur un moteur de recherche. Avant de cliquer sur le lien, activer la traduction en français si besoin (site en allemand). Au bout de quelques instants, si c'est trop long, cliquez sur 'traduction en cours' affiché, la page traduite apparaît.

Voici directement les coordonnées :

Hanauerland apotheke

Hauptstraße 123

77694 KEHL

00 49 78 51 23 42 à partir de la France (07 851 2342 d'Allemagne)

Quant aux tests de dépistage de la maladie, le test Elisa n'est pas fiable car il ne prend en compte que de rares "germes", souches concernant la Borréliose alors que le test Western Blot (WB) prend en compte un nombre plus important de germes concernés. Le problème, c'est que les labos ferment, ouvrent, de gré ou de force... on n'arrive plus à suivre. Voici un labo en France, actuellement, qui pratique le test WB (si Elisa est positif):

Laboratoire COHEN, 187 av Victor Hugo, 75116 PARIS tél 01 47 55 81 40.

Dans les Vosges à Mirecourt (voir commentaire d'un lecteur), un labo ne veut pas que l'on fasse sa pub, mais ils confirment, ou non, par le test WB (après Elisa, si positif).

Et en fin d'article, coordonnées de Labos en Allemagne qui pratiquent le test WB. A priori, le test WB est effectué d'emblée.

Je vous invite à consulter l'article sur le lien http://www.nutrivital.eu/. Nutrivital est le laboratoire inventeur du Tic Tox, interdit depuis janvier 2013. Un spécialiste en Phyto-aromathérapie depuis 40 ans vous explique - entre autre - l'aberration concernant l'interdiction du Tic Tox. Nous sommes vraiment entourés de Lobbyistes ng>qui se fichent royalement de notre santé, notre porte-monnaie étant leur seul intérêt, quitte à vous rendre malade pour vous vendre encore plus de médicaments (comme les vaccins, les antibiotiques dans la plupart des cas), le marché est juteux. Vous pouvez consulter cet article : A propos de l'industrie pharmaceutique vendeuse de médicaments chimiques

Je pense que la médecine 'moderne' est bien pour tout ce qui concerne l'urgence, la chirurgie ... mais pourquoi rejette-t-elle à ce point toutes les médecines ancestrales éprouvées : Médecines chinoises, indiennes ... Les ng>plantes </strong>... Même les massages (JE VOUS PROPOSE QUELQUES EXEMPLES DE MASSAGES PRODIGUÉS): vous êtes plus souvent soumis à des machines - qui rapportent beaucoup d'argent aux vendeurs - qu'à de simples mains chaleureuses et bienveillantes!

Consultez mes articles pour les mises en garde dans l'utilisation des Huiles Essentielles :

PREMIERE APPROCHE DES HUILES ESSENTIELLES

« DEUXIEME APPROCHE » DES HUILES ESSENTIELLES (H.E.): LE NIAOULI

En cas de maladie grave, les méthodes naturelles répondent à de nombreuses pathologies. N'interrompez pas un traitement 'moderne' à la légère et parlez-en à votre médecin qui, j'espère, vous aidera dans ce sens, ou vous orientera vers un spécialiste ou un herboriste (encore un métier que certains cherchent à éradiquer, interdire, c'est déjà fait en grande partie - demandez-vous pourquoi !). Au fil de l'évolution de l'être humain, alors qu'il s'est mis à aromatiser son alimentation avec des herbes et des plantes pour leurs qualités gustatives (goûts), sa santé s'est nettement améliorée.

Les chats se roulent dans la lavande pour se protéger des parasites ...

ATTENTION! Tout abus de quoi> que ce soit est à éviter, surtout de façon régulière, automatique (non maîtrisable). Et particulièrement lorsque l'on sent que ce 'trop' nous fait du mal, ainsi qu'à notre entourage. Pour les Huiles Essentielles, certaines ont une partie toxique et doivent être utilisées avec parcimonie et sur de courtes durées (par exemple, une semaine par mois ou par trimestre) : demander conseil à un herboriste ou à un aromathérapeute, certains pharmaciens sont également spécialistes des plantes. Même remarque pour le Tic Tox, certains malades voient leur état s'améliorer pendant deux mois, puis se sentent à nouveau mal; il serait bon alors de faire une pause et envisager, avec un spécialiste, de faire 'cette pause' avec d'autres plantes, en attendant de reprendre le Tic Tox.

Article de Santé Nature Innovation, riche d’enseignements. Je suis contre les antibiotiques standardisés et/ou systématiques. Mais il y en a UN : le Flagyl :  http://www.santenatureinnovation.com/maladie-de-lyme-traitement-sante-naturelle/

I - Un simple copié/collé, pour l'instant, d'un article découvert sur le site :

http://www.chaos-mondial-organise-resistance-infos.com/article-maladie-de-lyme-le-scandale-du-tic-tox-103175874.html

VOICI : Coup monté doublé d’une rare incompétence, l’AFSSAPS a décidé de suspendre le seul produit efficace dans la maladie de Lyme, ou borréliose, infection transmise par une piqûre de tique. Non seulement la vente du Tic Tox du laboratoire Nutrivital est interdite, mais aussi sa fabrication.

Justification officielle : le Tic Tox ne bénéficie pas d’une autorisation de mise sur le marché (AMM) délivré par l’AFSSAPS.

Quand chaque jour nous apprenons les effets délétères des médicaments bénéficiant de l’estampille réglementaire AMM, on se demande comment un tel argument peut encore avoir du poids. Pour le Tic Tox – et il est commercialisé depuis une quinzaine d’année – il n’y a jamais eu aucun accident, ni même incident, à déplorer. Bien au contraire !

Pour autant, les autorités remettent en cause son bénéfice. CHERCHEZ L’ERREUR !!!

Une neurotoxicité exagérée

Mais surtout, depuis quand faut-il une AMM pour un produit naturel composé d’huiles essentielles ? L’AFSSAP a trouvé une faille : Le flacon de 15 ml de Tic TOx contient o,3ml d’huile essentielle de sauge officinale dont la vente est réservée aux pharmaciens. Pourtant, la commercialisation du Tic Tox repose sur des connaissances sérieuses : Bernard Christophe, le gérant de Nutrivital, est docteur en pharmacie, spécialisé en phyto-aromathérapie depuis quarante ans. Concernant la neurotoxicité de la Thuyone contenue dans l’HE de sauge, plusieurs spécialistes comme Pierre Franchomme estiment que le niveau contenu dans le TicTox se trouve en dessous des normes considérées comme toxiques.

Un déni systématique

Mais le scandale va beaucoup plus loin. Cette opération de démantèlement du laboratoire Nutrivital s’inscrit dans une démarche visant à supprimer une approche alternative de la borréliose.

Bernard Christophe travaille depuis longtemps sur la maladie de Lyme. Il a constaté les échecs des antibiothérapies et observé les déficiences des méthodes officielles de détection de la maladie – en l’occurrence celle de Bio-Mérieux. « Beaucoup trop de tests français ressortaient comme faussement négatifs », explique-t-il. Il s’est donc tourné vers un test allemand. Comme par hasard, l’Agence régionale de santé (ARS) vient d’ordonner la fermeture pour un mois du laboratoire strasbourgeois du Dr Schaller : celui-ci propose depuis 2007 le test All-Diag de l’entreprise allemande Mikrogen. Remontant le fil de cette maladie pernicieuse, Bernard Christophe a aussi alerté les autorités sur une contamination sanguine possible : de nombreuses borrélioses enkystées dans les cellules sanguines peuvent ainsi contaminer de nouvelles personnes.

En réponse à tous ces signaux d’alarme…c’est le silence radio. Exaspéré par le déni officiel, et pour qu’enfin une véritable discussion s’ouvre sur cette maladie, il finit par porter plainte pour « non-assistance à personne en danger », à l’encontre de l’ordre des médecins, et du laboratoire.

Fait significatif, la réponse n’est pas venue du procureur, mais de l’AFSSAPS. Les scandales n’y font rien. Les autorités françaises continuent de soutenir la médecine des intérêts financiers plutôt que celle qui privilégie une véritable notion de santé publique. La liberté de se soigner est tombée bien bas.

- Source : Article extrait de Principes de Santé, mars 2012, n° 43

II - Un site avec une victime qui témoigne et livre sa réflexion et ses remèdes :

http://www.lyme-sante-verite-2.sitew.fr/fs/Root/av6o1-Guerison_naturelle_de_la_Borreliose_Dr_Wolf_Dieter_Storl.pdf

Je vous laisse le soin de consulter le fichier 'pdf'.

Un autre site qui propose un remède:

http://www.alternativesante.fr/maladie-de-lymelepidemie-silencieuse/

III - Mes recherches personnelles (produits naturels)

Le but est de se procurer du Tic-Tox (en Allemagne, c'est possible), ou de trouver la formule d'Huiles Essentielles appropriées et moins onéreuse , qui n'affaiblit pas l'organisme comme les antibiotiques chimiques modernes.

1- Le chlorure de magnésium et l'argile étant des pistes de vertus complémentaires aux Huiles Essentielles.

Voir article L'ARGILE ... DES BIENFAITS RECONNUS

Ce n'est pas de calcium que nous manquons, mais de magnésium, un oligo-élément essentiel qui a disparu de notre alimentation par le raffinage des céréales, par l'agriculture intensive, le raffinage du sel qui lui fait perdre une grande quantité de magnésium, les conservateurs utilisés dans l'industrie alimentaire, et aussi la consommation d'alcool.

Problèmes dus au manque de magnésium http://www.onnouscachetout.com/le-chlorure-de-magnesium

Manque d'énergie, réactions émotives, dépression, impulsion rapide, confusion, colère, nervosité, irritabilité, incapacité de penser clairement, insomnie, spasmes musculaires, tremblements, convulsions, sensibilité excessive à la douleur, problèmes vasculaires, durcissement des artères, arthrite, maladies cardiovasculaires, fibromalgie, spasmes vasculaires, spasmophilie, palpitations, crampes.

Faites des cures de 7 jours, au moins à chaque changement de saison, si besoin. Peut s'appliquer en cataplasme. Utile aussi pour vos animaux préférés.

En excès, le chlorure de magnésium acidifie le sang. 5 amandes par jour suffisent en général pour notre quota quotidien de magnésium.

2- Les Huiles Essentielles

H.E. Origan compact (prudence pour enf>ants, femmes enceintes, pour la peau et le foie) - Extrait de pépins de pam>plemousse - Baies de sureau (prudence pour les reins) - Citron (remède universelle) - Ail (remède universelle) - Hstrong>.E. Niaouli trong>(remède universelle) - H.E. Sauge officinale (Prudence pour enfants, femmes enceintes, épileptiques... Huile interdite à la vente publique) - H.E. Thym à thymol (prudence : pas plus d'une semaine d'affilé) - H.E. Thym à thyanol - H.E. Cannelle (Prudence pour enfants et peau) - H.E. Girofle sont des pistes d'H.E. (Huiles Essentielles) pour vous soigner, dans la maladie de Lyme. Avant d'appliquer en massage, testez au creux du bras dans le coude.

J'espère vous détailler les proportions avant la fin de l'année (2013), avec le mode d'utilisation pour les prises orales. Validation attendue d'un Pharmacien spécialiste des H.E. Et mon déménagement en cours de me permet pas de faire des recherches poussées actuellement, j'en suis désolée.

3- L'alimentation et l'hygiène de vie, quelques pistes

Le blé actuel a été tellement trafiqué, qu'il peut vous intoxiquer à cause du gluten. Par exemple, le blé petit épeautre n'a pas ces inconvénients (ne pas confondre avec l'épeautre).

Les pesticides, appelés noblement produits phytosanitaires pour mieux nous berner quand la réputation des pesticides en a pris un coup, sont bien sûr à proscrire. Des AMAP vendent des paniers de légumes bio et de saison à des prix défiant toute concurrence et vous créez des emplois locaux.

La cigarette. L'alcool. Il est dur d'arrêter, mais on peut se modérer, au moins pour tester son ressenti en matière de santé ou de douleurs.

L'exercice physique, même modéré comme la marche à pieds, ou la natation, est un bon moyen pour rester en forme.

Usez et abusez d'huile d'olive et huile de colza en complément. Avec huile de tournesol première pression à froid (uniquement pour les salades, ne surtout pas chauffer) ... vous avez le choix. En qualité bio, c'est cher ? Calculez le budget supplémentaire mensuelle : 2€ de plus le litre, donc 2€ de plus par mois si vous consommez un litre, bien moins cher que certains de nos médicaments modernes.

N'abusez pas d'eaux minérales, elles ont trop de minéraux, mauvais en excès (reins, organisme ...).

La liste n'est pas exhaustive, je la complète si nécessaire.

CONCLUSION

http://dr.moulinier.fr/wp-content/uploads/2012/06/Maladie-Lyme-RebelleSant%C3%A9-1.pdf

Sans commentaire ...

Conclusion

Scandale Bernard Christophe : Adieu les libertés, adieu produits naturels, plantes médicinales, homéopathie, phyto-aroma-thérapie, compléments alimentaires… Une nouvelle « affaire Beljanski » ? Article de Sylvie Simon

Bernard Christophe est diplômé en Pharmacie (Option biologie), et a étudié près de 40 techniques médicales à travers le monde, ainsi que la diététique et l’activité physique qui représentent la première prévention des maladies. En 1976, il a créé une herboristerie à Strasbourg puis, après la fermeture forcée par le système en place de son laboratoire Gelcom, le laboratoire Nutrivital qui commercialise des plantes médicinales, huiles essentielles et autres produits naturels bénéfiques pour la santé dans une majorité d’affections, les « armes chimiques » étant réservées seulement aux cas les plus graves. Depuis plus de quinze ans, il étudie la borréliose, ou maladie de Lyme, « maladie qui sera certainement dans les prochaines années et décennies l’une des plus grandes pandémies due à des bactéries, sans compter les co-infections autant sous l’aspect de la prévention que des moyens d’investigation et des traitements de par le monde. » Cette maladie est actuellement largement sous-estimée du fait des caractéristiques et propriétés des spirochètes en cause, les borrélies dont il existe plus de trente espèces à l’heure actuelle. Il y a près de cinq ans, il a tiré le signal d’alarme auprès du Ministère de la Santé par courrier R + AR (sans les nombreux courriers et visites à des élus), du Procureur de la République, de la DGCCRF, des Médias. « Je suis effaré par le silence radio en retour… » Pourtant le sujet est suffisamment grave pour la santé publique en France puisqu’il signale, entre autre, qu’il s’agit d’une maladie pernicieuse en recrudescence et que rien n’est fait en terme de prévention en France, alors que les modes de transmission sont multiples : les tiques évidemment, mais aussi le placenta de la mère à l’enfant, l’allaitement, certainement le sexe et peut-être même l’alimentation (viandes, laitages). Le corps médical ne connaît quasiment pas cette maladie aux multiples facettes, sans compter les fréquentes co-infections et autres causes peu connues de symptômes identiques (telles intoxications chroniques aux métaux lourds, parasitoses, ondes électromagnétiques, etc) qui désorientent complètement les thérapeutes. En outre, les sérologies encore actuellement pratiquées en France (copiées sur les USA où 95 % des borrélies sont des B. burgdorferi) sont totalement inadaptées aux différentes borrélies européennes et des sérologies allemandes (All-Diag) sont bien plus performantes pour rendre compte des différentes espèces en cause. Et ces sérologies induisent souvent le corps médical en erreur par les trop nombreuses sérologies faussement négatives, alors même que les symptômes cliniques correspondent bien à cette maladie. Ce fait a d’ailleurs été rapporté dans la 16e Conférence de Consensus Lyme qui précise qu’il faut se fier plus à la clinique qu’aux sérologies, reconnues peu performantes. Les traitements par antibiotiques au stade tardif de la maladie (cas les plus fréquents) sont particulièrement décevants et sont de plus iatrogènes au long terme et peuvent provoquer rapidement des résistances. Bernard Christophe a pu mettre en évidence la supériorité d’un mélange d’huiles essentielles au spectre large appelé Tic-Tox qu’il serait intéressant de tester cliniquement, mais il n’en a pas les moyens comme les ont les multinationales. « Il existe un très grave problème dû à la contamination interhumaine par transfusions sanguines (1 million de transfusions par an en France !). L’Afssaps reconnaît cette transmission chez les souris mais précise qu’il n’existe pas à l’heure actuelle d’étude chez l’homme – mais où est le principe de précaution ? L’une de mes hypothèses, plausible, pourrait faire le lien entre borréliose et nombre de maladies auto-immunes (SEP, SLA, PAR), même Alzheimer, Parkinson, et peut-être maladies orphelines, etc… N’y a-t-il pas là suffisamment d’arguments pour faire réagir même le dernier des citoyens ? Tout ceci est dû aux propriétés particulières de ces borrélies qui ont un génome important et une grande faculté d’adaptation dans divers organismes et organes… Je dispose d’un résumé de 800 pages A4 sur le sujet. »

Mais personne ne bouge… Pourquoi cette « omerta » ?

« Comme, exaspéré par cette omerta sur un sujet aussi grave pour la santé publique, j’ai fini par porter plainte auprès du Procureur de la République contre deux Professeurs « experts » de Lyme à Strasbourg et liés à Bio-Mérieux, contre Bio-Mérieux, contre l’Afssaps et contre l’Ordre des Médecins pour non assistance à personnes en danger. Cette action avait pour but de révéler au grand jour l’étendue de ce problème de santé publique. Après plus de 4 mois, pas de réponse non plus du Procureur mais une inspection de l’Afssaps (dont personne n’ignore plus les complicités avec l’industrie et les nombreuses victimes) m’interdit la fabrication et la commercialisation du produit Tic-Tox, pourtant apprécié déjà par des dizaines de milliers de personnes de différents pays. » Les deux motifs principaux invoqués sont que le laboratoire Nutrivital n’est pas un laboratoire pharmaceutique agréé et qu’il n’a pas d’autorisation de mise sur le marché (AMM) délivrée par l’Afssaps. Or, nous avons pu constater la fiabilité de l’AMM, que certains appellent à présent Autorisation de Mise à Mort, et l’intégrité de l’Afssaps, dépendante des laboratoires, même si elle a changé de nom, qui attend toujours qu’il y ait un nombre de morts conséquent pour retirer le produit du marché. Pour le Tic-Tox, non seulement il n’y a jamais eu d’accident ni de plainte d’un quelconque utilisateur, mais il existe des quantités de témoignages et de félicitations de thérapeutes et patients, Français ou étrangers. Cependant, cette inspection et le rapport transmis au Procureur vise à faire fermer à la fois le laboratoire Nutrivital et l’herboristerie créée il y a 37 ans à la satisfaction des usagers. Mais ces derniers, qui sont les plus intéressés, n’ont pas leur mot à dire dans le régime dictatorial qui nous gouverne. « Mon combat n’est pas personnel, mais il concerne la liberté d’information et de soins et doit préserver les connaissances de nos Anciens pour les générations futures. Le Tic-Tox serait toxique ! ce que je déments et ce que je peux prouver. » (A ce sujet voir le site Nutrivital).

Au même moment, le laboratoire d’analyses médicales du Dr Schaller à Strasbourg a été fermé sur ordre du Préfet pour un mois parce qu’il pratiquait les sérologies allemandes. La police attendait l’ouverture du laboratoire à huit heures du matin pour pénétrer à l’intérieur, fermer les grilles et conseiller aux patients de s’adresser à d’autres laboratoires pour leurs analyses. Nous nous plions à de nombreuses exigences liberticides de l’Europe, mais lorsque cette même Europe dérange des intérêts financiers français au détriment des consommateurs, nous préférons passer outre ! « Mais où donc se trouve l’intérêt de la santé publique dont personne ne parle dans ce dossier ? », demande Bernard Christophe. « Des médecins ont été convoqués et menacés par la Sécurité sociale ou par l’Ordre des médecins pour avoir prescrit ces sérologies allemandes à pratiquer au Laboratoire d’analyses médicales Schaller, sérologies dont les résultats ont été très appréciés par les médecins et scientifiquement confirmés par Mikrogen en Allemagne avec la nouvelle technique PCR (qui confirme à 100 % les résultats du Dr Schaller) et pour avoir conseillé à leurs patients le protocole Tic-Tox, dont eux-mêmes et leurs patients sont parfaitement satisfaits au vu des résultats, souvent après une ou plusieurs antibiothérapies décevantes sinon catastrophiques pour les patients. Mais les médecins ont peur aujourd’hui de témoigner à cause des pressions. Des patients ont été convoqués, interrogés et menacés par la Sécurité sociale de non remboursements des analyses et médicaments à l’avenir s’ils ne se pliaient pas aux techniques d’analyses et méthodes de traitements officiels. »

Quant à l’Ordre des Médecins, il accuse le Dr Schaller et Bernard Chistophe d’être des charlatans, mais sans jamais avoir pu apporter un seul argument scientifique étayé prouvant qu’ils ont tort dans le combat qu’ils mènent pour la santé publique dont les instances dirigeantes se soucient bien peu. L’Ordre semble appliquer déjà les consignes de la Miviludes qui lui a demandé de lui communiquer les coordonnées de médecins susceptibles de dénoncer les confrères qui ne pratiquent pas la médecine « officielle », donc toutes les médecines alternatives ou non-conventionnelles. La chasse aux sorcières est donc commencée et nous revenons à l’époque de l’Inquisition, ou des régimes stalinien ou nazi. Belle avance des libertés. Les LAM (laboratoires d’analyses médicales) sont également visés puisque la même politique soit disant d’économie compte céder cet autre monopole à des groupes privés centralisateurs.

C’est à nous de bouger

« Adieu les libertés, la mémoire collective de nos Anciens, adieu produits naturels, plantes médicinales, homéopathie, phyto-aroma-thérapie, compléments alimentaires et bien d’autres, vous ne pourrez que devenir esclave de ce qui sera officiellement admis par les lois concoctées par les multinationales criminelles qui ont déjà pollué l’eau, la terre, l’air, la nourriture en nous faisant croire, grâce à leurs « experts », que tout ce qu’elles font c’est pour prolonger notre espérance de vie et défendre notre santé alors que l’espérance de vie en bonne santé est entrain de diminuer sensiblement et que le nombre de maladies et de malades ne cesse d’augmenter (proportionnellement au trou de la Sécurité sociale qui pourtant rembourse de moins en moins de médicaments devant une recrudescence de maladies). », déplore Bernard Christophe qui remarque qu’aujourd’hui le peuple a peur de l’Etat et du système alors que c’est l’Etat qui devrait avoir peur du peuple. « Les religions nous ont inculqué la peur du péché et de l’enfer, la médecine d’aujourd’hui nous fait peur de la maladie et de la mort, les banques nous font peur de manquer et peur pour nos économies, les assurances nous font peur des accidents et sinistres, les politiques nous font peur de l’avenir si le parti adverse arrive au pouvoir, les patrons nous font peur de perdre l’emploi ; la peur est un excellent moteur économique et un moyen de pression efficace pour aliéner les libertés de chacun d’entre nous ; n’ayez plus peur et vous serez enfin libre, mais dangereux pour le système ; il n’y a que le nombre qui permettra de faire changer les choses. Réfléchissez-y… »

L’avocat de Bernard Christophe vient de répondre à sa demande d’un recours devant le Tribunal Administratif de Strasbourg : « […] les motifs de cette décision m’apparaissent imparables à la vue de la législation actuelle française et même européenne puisque ceux sont les mêmes textes. Dès lors que votre produit est vendu avec des revendications thérapeutiques, la qualification de médicament avec toutes les conséquences que cela impose (AMM et autres), s’impose et je n’ai aucune chance devant un Tribunal Administratif qui lui comme moi ne peut pas annuler une loi existante. C’est tout le système de l’industrie pharmaceutique que vous mettez en cause à juste titre à mon sens, mais ce n’est manifestement pas de la compétence du juge et je me refuse à vous demander des honoraires pour un recours qui est voué à l’échec ».

Autrement dit : toute défense ou recours sont d’emblée voués à l’échec et ne ferait que coûter une fortune en honoraires. Alors il vaut mieux abandonner, quitter la France en délocalisant, alors que nos pouvoirs dits publics prétendent qu’il faut fabriquer français. Pour nous résumer, « n’ayez plus peur, de rien ni de personne et agissez, c’est ainsi que nous gagnerons à minima l’estime des générations futures qui se demanderont pourquoi personne n’a agi et réagi tant qu’il était encore temps. »

En cette période préélectorale posez donc des questions pertinentes aux futurs candidats, vous serez surpris des réponses du genre « mais nous ne savions pas, nous n’avons pas été informés, etc. » et pourtant il s’agit de notre santé, notre bien le plus précieux, plus même que l’argent et les problèmes financiers pour lesquels ils ont pris les mêmes chemins pour appauvrir les pauvres et enrichir les riches, que ce soit de droite comme de gauche (car les campagnes électorales doivent bien être financées par quelqu’un. Et B. Christophe conseille : « La façon la plus logique d’unir nos forces contre cet obscurantisme est aussi de mentionner qu’une entrave au diagnostic et aux traitement de nos patients constitue un délit. Il faut donc que certains patients en cours de traitement ou guéris se joignent aux praticiens et déposent individuellement une plainte pénale à l’encontre de ce système, faute de quoi nous ne pourrons plus diagnostiquer ni traiter nos patients. Si les plaintes émanent de nombreuses juridictions et sont déposées au même moment cette action devrait influencer les Tribunaux et contribuer à ce que cessent ces accusations arbitraires, et peut-être aussi changer des lois injustes. Quant à ceux qui ne sont pas personnellement concernés, ils doivent faire passer autant qu’ils le peuvent l’information, dénoncer le système en place, et ne pas oublier qu’un jour ils courent des risques semblables, qu’ils soient thérapeutes ou patients, et qu’ils seront alors bien contents de l’aide qu’ils pourront trouver chez leurs concitoyens.

Sylvie Simon, 21 février 2012

Portez-vous bien !

Magali Soubeyrat

Massage Aix les Bains

Laboratoires Allemands qui pratiquent le test Western Blot (un seul en France, à Paris)

Laboratoires Allemands qui pratiquent le test Western Blot (un seul en France, à Paris)

Voir les commentaires