Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

«TROISIEME APPROCHE» DES HUILES ESSENTIELLES: la base et des recettes anciennes expliquées

Je vous expose les premières lignes de ce gros travail que je m'apprête à faire, mais c'est passionnant! Et souhaite partager avec vous cette compilation des meilleurs trouvailles, entre nos chers ancêtres si proches de la Nature à l'époque, et les Scientifiques sincères et intègres qui cherchent et trouvent des voies naturelles et extraordinaires pour notre bien et mieux être.

Si ce n'est fait, je vous invite à lire un article de mon blog sur l'huile essentielle de Niaouli (l'HE de Cajeput lui ressemble énormément) après avoir lu les mises en garde: PREMIERE APPROCHE DES HUILES ESSENTIELLES

« DEUXIEME APPROCHE » DES HUILES ESSENTIELLES (H.E.): LE NIAOULI

1- De façon générale, les Huiles Essentielles (HE) sont mieux ingérées par la peau (de par leur structure à «diffusion monocellulaire») que par l'estomac, ainsi, elles conviennent aux petits comme aux grands. On peut les diluer selon son poids, son état, sa personnalité... et surtout, les HE commencent à vous soigner par leurs arômes... mais ne les mettez pas directement dans les fosses nasales , surtout si vous les utilisez pures (diluez avec de l'Huile Végétale (voir 2- ci après), et c'est en même temps plus économique, l'HV enferme et protège les HE, le gras empêche l'assèchement excessif qui crée des craquelures et ouvre à nouveau une plaie, par exemple).

L'ingestion par voie orale doit être limitée pour les déséquilibres lourds et anciens. Et pour les traitements à courts ou moyens termes, ou tout du moins en alternance.

Pas d'accoutumance, pas de danger comme on veut bien nous faire croire, il suffit de tester sa préparation au pli du coude et à l'odorat avant utilisation. Certaines HE répondent (ou nuisent) aux cas particuliers comme les femmes enceintes proches ou lointaines de l'accouchement, les personnes épileptiques, asthmatiques, les personnes cardiaques ou l'inverse...

2- Les HE sont très souvent asséchantes et agressives pour les muqueuses des yeux, surtout en excès! Quant aux autres muqueuses, tout dépend de l HE bien sûr; assécher, oui pour la cicatrisation, mais point trop n'en faut, donc diluez avec des Huiles Végétales (HV) si vous ne connaissez pas, avant d’utiliser une HE pure!

Un exemple, le Niaouli (voire le Cajeput) s'emploie sans souci sur les muqueuses sexuelles – hommes/femmes – et celà tombe bien, il est anti bactérien, anti viral et anti fongique, donc antiseptique; et il cicatrise parfaitement une plaie à ce niveau là (tout comme à l'intérieur d'un doigt que l'on s'est coupé, par exemple). Le Niaouli ne pique pas, même sur une plaie ouverte ou infectée, bien au contraire, vous vous sentez soulagé avec effet immédiat! Si vous débutez avec cette HE de Niaouli (comme pour les autres, en principe) commencez à le diluer à environ 50% avec de l'huile d'olive bio par exemple (d'autres Huiles Végétales existent, avec toutes leurs vertus particulières). Exemple, sur les poumons (devant et derrière, pensez-y!), le Niaouli est parfait en cas d’asthme, de bronchite, grippe, angine... et pour les fumeurs. Mais ne fumez pas ou ne vous exposez pas à des produits volatils dangereux car le Niaouli ouvre les alvéoles pulmonaires. N'en profitez pas pour vous intoxiquer alors... comme lorsque une cigarette est fumée après un gros effort physique.

Comme tout, n'abusez pas de Niaouli. Par exemple, si une plaie risque de s'infecter, je ne mets pas forcément du Niaouli de suite, je laisse mon organisme se débrouiller tout seul. S'il ne s'en sort pas, au bout d'un jour ou deux, je demande un coup de pouce au Niaouli. Si c'est une grosse coupure où il faut soi disant, théoriquement un ou deux point de suture, je «Niaoulise» immédiatement.

3- Les terpènes des HE permettent de conserver tout leur potentiel. C'est de la chimie organique mais en un mot, les terpènes sont présents dans les végétaux, dont ils sont souvent les constituants "de senteur" (térébenthine,camphre, menthol, citronnelle) ; on les extrait sous forme d'huiles essentielles pour la parfumerie.
Certains d'entre eux ont un rôle biologique important (hormones,vitamines).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Magali73 12/08/2014 23:57

Bien sûr, tout comme la bergamote également photosensibilisante.
Mais attention, l'HE de citron est à utiliser très modérément pour les femmes enceintes, c'est rarement indiqué dans les précautions d'usage.Et l'on ne va pas aborder les taux de dilutions ici, je procède très progressivement dans l'approche des HE afin d'informer les personnes de leur grande utilité et efficacité, tout en étant extraordinaires dans la ronde des arômes.
Cette 3ème approche ne parle pas de détails, je n'ai que parlé du Niaouli dans sa spécificité dans l'article "2ème approche des HE".
De nombreuses huiles ne sont pas à appliquer sur la peau, inversement, d'autres ne sont pas à ingérer. De nombreuses mises en gardes sont dans l'article "1ère approche des HE".
L'aromathérapie n'est pas une médecine douce, mais elle soigne de par ses parfums et sont action sur l'organisme. Elle est une médecine naturelle.
Je n'ai pas compris le but de votre intervention, il n'y a pas de logique dans votre affirmation, c'est très incomplet, comme information, excusez moi, je ne vois pas l'intérêt, peut-être ai-je raté quelque chose?
Portez-vous bien.
Magali

actualite massage 12/08/2014 16:06

L'huile essentielle de citron ne doit pas être appliquée pure sur la peau car elle peut s'avérer irritante. Elle est aussi photosensibilisante