Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comment se nourrir, quelle doit être notre médecine, qui écouter ?

Cet article est largement inspiré du site et lien - un grand merci à eux:

http://www.lamacrobiotique.com/LISEZ-MOI/preuves.html. J'ai juste fait quelques rajouts personnels...

La médecine chinoise classe les aliments selon qu'ils sont chauds, froids, secs ou humides, ou piquants. La macrobiotique en yin et yang. Les adeptes des produits laitiers vantent leur richesse en calcium, leurs contradicteurs répondent que certes, ils contiennent du calcium, mais qu'il n'est pas assimilable par l'organisme d'adulte et que de toute façon, certains végétaux, les amandes etc… en contiennent encore plus. Pour certains, le blé doit rester la base de notre alimentation, pour d'autres il a été tellement ‘trafiqué’ qu'il n'est plus digeste pour nous et qu’il faut revenir à des variétés anciennes telle l'épeautre (le «petit épeautre» est encore mieux – quand soucis de foie et de réaction au gluten) etc... Un tel vous dira de manger uniquement des céréales complètes, seules à même de vous apporter suffisamment de vitamines et nutriments divers, une telle vous rétorquera que si elles sont trop complètes elles sont peu digestes. On entend qu'il faut manger le plus varié possible, pour être sûr d'avoir une alimentation équilibrée... ou complètement dissociéeet le contraire, qu'il faut manger un peu toujours pareil, à condition bien sûr, d'avoir su choisir quoi! Les indiens mangent tous les jours du riz et des lentilles avec des légumes et s'en portent plutôt bien...

De tout ça, il ressort quand même quelques constances :

- Tout le monde s'accorde pour dire qu'il ne faut pas manger trop. Dans l'idéal, on devrait sortir de table en ayant encore un tout petit peu faim. Dans les minutes qui suivent, il n’y paraîtra plus rien, la sensation de faim s’envole. Et l’on se sentira plus léger et d’attaque pour l’après manger (surtout si la sieste digestive ne peut pas se faire).

- Tout le monde est d'accord aussi pour dire qu'il faut manger une nourriture saine et qui dit saine, dit biologique. Le minimum quand on mange, est de ne pas s'empoisonner...

- Qui dit saine dit aussi... pas de plats préparés (industriels). Ils contiennent parfois plus d'additifs que de produit principal. Leur prix est exorbitant, vous payez l’eau ou l’air rajoutés, au prix fort, et vous vous rendez complice en achetant leurs poisons (vous les encouragez à continuer!).

Liste des additifs alimentaires: http://www.additifs-alimentaires.net/additifs.php

- Qui dit saine dit fraîche: éviter les surgelés, les conserves industrielles, les produits irradiés.

- Limiter les sucres rapides et supprimer si possible les sucres raffinés (c’est le contraire d’un aliment complet). Idem pour le sel. Idem pour les céréales, légumes, viande (bien plus chère apparemment, mais elle contient moins d’eau, ce qui relativise alors le prix au kg. Et manger un peu moins de viande pour manger du bon, on y gagne à tous les coups. Même les animaux mangés ont des conditions de vie bien meilleures. Les élevages concentrationnaires, vous souhaitez être complices ou préférez-vous ouvrir les yeux ? Surtout si vous aimez les animaux…)

- Supprimer totalement les excitants : café, coca... thé, alcool. Un café le matin au réveil? Éventuellement oui, mais avec un aliment consistant pour préserver l’estomac et limiter les effets sur le système nerveux. Un café peut aider à digérer et soulager d’un mal de tête, mais pour certaines personnes, il y a d’autres remèdes que le café. C’est un excitant non négligeable qui ne convient pas aux épileptiques par exemple, ni aux personnes fragiles de l’estomac, surtout à jeun (comme beaucoup !).

- Manger des fruits et légumes de saison... oui, mais des saisons qui correspondent à votre région climatique. Et qui proviennent d’une culture locale et bio (pensez aux AMAP bien moins chères ou aux petits producteurs locaux, les marchés – certains n’affichent pas le logo bio car l’agrément coûte très cher, mais leurs cultures ne sont pas traitées avec des pesticides chimiques (petites exploitations). La polyculture permet aussi l’équilibre des sols, insectes, faune… et empêche l’épuisement du terrain, l’ortie est magique pour renforcer le système immunitaire des plantes et chasser certaines vilaines bébêtes que l’on ne veut pas voir dans son jardin . Avec 3 ou 4 poules (une par personne dans le foyer, à priori) mangeant les déchets et le compost qui va avec. Sans oublier les toilettes sèches qui sont incroyables et j'avoue qu’il faut le voir (et le sentir) pour y croire (idéal pour les toilettes publiques, si si ! Ce procédé laissent les toilettes propres, qui sentent bon le bois), sans parler qu’elles enrichissent ensuite votre jardin (nos déchets naturels sont mieux valorisés, comparé à une station d’épuration!). Pensez à ces pauvres poules élevées en cage, qui ne voient pas le jour et qui ne peuvent pas marcher, elles se battent et luttent sans arrête, peuchères !

- Faire très attention à la qualité des huiles. Aliments de base, elles doivent impérativement être de première pression à froid. Et si vous ne pouvez vous offrir qu'un seul aliment biologique, ça doit être celui-là. Sachant que les prix du bio baissent… car de plus en plus d’adeptes en réclament, ces produits bio se ’démocratisent’ et les prix baissent. Si personne n’achetait d’aliments composés de produits chimiques – notre pouvoir de consommateur est grand, le nerf de la guerre est l’argent – vous savez bien qu’ils n’en fabriqueraient plus !

- Mangez dans le calme et non pas sur le pouce, trop rapidement, ou debout en courant à travers la maison pour être prêts à repartir dans les deux secondes, ménagez votre estomac. Et mangez lentement, mastiquez. Les moines mangent parfois debout, l’estomac ‘dégagé’ et ‘ample’, non comprimé, en prenant leur temps voire en méditant. La digestion doit commencer dans la bouche, la salive étant le premier suc digestif à remplir son office. De plus, mâcher correctement chaque bouchée prend du temps (suffisamment, c'est environ trente fois...) et il semblerait que le cerveau soit conçu pour se sentir rassasié au bout d'une vingtaine de minutes. Si on a bien mastiqué, au bout de ces 20 minutes, on a mangé beaucoup moins que si l’on a englouti notre repas.

- Ce qui paraît sûr aussi, c'est que - comme l'affirment les Chinois et comme l'affirmait déjà Hippocrate - l'alimentation est une des clés de la santé (Il y a bien sûr d'autres facteurs comme le stress, la pollution...). Que ta nourriture soit ton médicament... Comment peut-on penser rester en bonne santé si l’on ne met que des poisons dans notre organisme : c’est son carburant! L’important, c'est que personne n'a plus les moyens de manger autre chose que bio. Nous ne pouvons plus nous le permettre pour des raisons de santé et de respect de la planète. Tous les médicaments chimiques que nous devrons acheter pour soigner notre corps déjà empoisonné, toutes ces thérapies auxquelles nous allons devoir recourir pour réparer ce que nous faisons souffrir à notre organisme… !

- De même ce qui fait presque l'unanimité, par respect pour les populations qui n'ont pas suffisamment à manger, pour les animaux à viande ou à œufs, pour la planète et pour notre propre santé, il est impératif de restreindre la consommation de viande et de sous-produits animaux.

- La dernière chose, c'est qu'il n'existe pas un régime alimentaire idéal, qui fonctionnerait pour tout le monde. Donc, et c'est là que ça devient à la fois compliqué et intéressant, pas le choix, c'est à chacun d'expérimenter et de trouver ce qui est bon pour lui et que personne d'autre ne pourra lui prescrire, n'étant pas à sa place.

Entendre, apprendre, suivre tous les conseils et les avis, c'est une chose, mais encore faut-il pouvoir se faire sa propre opinion. Pour cela, apprendre à s'écouter ou re-écouter son corps, son âme, est le seul remède... et ça nous ne savons plus le faire, ou nous ne prenons plus le temps de faire !

Nous nous laissons parfois dicter ‘notre vie’, par un système (auquel nous avons fait confiance, naïfs que nous sommes!) de santé et de lobbies honteux, en pharmacie, en alimentation (pesticides, engrais... soit disant indispensables pour nourrir la planète, et qui rendent les agriculteurs et les consommateurs malades, en première ligne.), en énergie (qui veut du nucléaire, à part ceux qui y ont des intérêts financiers? Il y a tellement d’autres solutions, dont la sobriété, dans l’utilisation de la "fée" électricité, mais ne rendant pas magiques les déchets nucléaires). Nos politiques sont financés par ces lobbies, comment voulez-vous que ça change? à part si chacun prenons conscience de notre pouvoir individuel. Le boycote des produits dangereux et surtout ceux trompeurs est une arme redoutable, par exemple.

A bon entendeur !

Le système de l'industrie pharmaceutique est en train de renforcer son agressivité commerciale pour vous vendre très cher des inventions débiles voire inutiles, qui peuvent altérer gravement votre bonne santé. Tant que celà remplit leur porte-monnaie... avec l'excuse qu'il ne faut pas nuire à l'emploi, donc qu'il faut continuer à vendre du médicament, même trompeur... Et pour plus vous vendre encore puisque vous tomberez de toute façon malade avec leurs potions... Méfiez-vous, renseignez-vous au moins sur la composition de ce que l'on vous prescrit. Il y a 10 médicaments encore autorisés, à éviter complètement, allez consulter mon article si vous êtes interrogatif: A propos des VACCINS et des médicaments MODERNES ET CHIMIQUES .

Je prépare une petite suite à cet article...

Vous pouvez consulter sur mon site:

Le rôle primordial du magnésium dont on manque cruellement (pollution, pesticides...)

Quelques "trucs" simples dans l'alimentation et quelques scandales!

Et veillez à ne pas acidifier votre organisme, lien dans ce blog:L’EQUILIBRE ACIDO-BASIQUE

Sans oublier les intestins, base d'échanges fondamentaux pour notre santé: INTESTINS: lors de la Nouvelle Lune (et non la Pleine Lune), pendant une seule journée tous les 28 jours, il est bon de jeûner, ou plutôt de ne manger que liquide...

Allez jeter un coup d’œil à cet article riche d'enseignements, c'est très rapide à lire: http://santenature.over-blog.com/article-notre-sante-se-degrade-121626087.html

Un petit dernier pour la route (Je rajoute seulement que la farine de blé "petit épeautre" -et non "l'épeautre"- ne contient presque pas de gluten. Et SANS GLUTEN du tout: le riz, le millet, le sarrasin (sauf si allergie au latex. Riche en Magnésium), le maïs, le quinoa et le sorgho):

http://www.arcturius.org/chroniques/?p=2440

Et un deuxième dernier (!) sur les additifs alimentaires pour votre gouverne: http://www.additifs-alimentaires.net/additifs.php

Au secours, moi qui souhaite rester simple! Hum...

Portez-vous bien ! Pensez à vous et à la simplicité...

avocat divorce 27/12/2013 16:16

Je crois que tout est dit, il en va maintenant de la responsabilité de chacun, en tout cas, quand j'observe les changements positifs de mon corps, c'est sure que je ne reviendrais pas en arrière.